{200,90}
Creative Common by SA

Vive les pauses ! {id_article}

dimanche 11 août 2013 par Matthieu GIROUX

La méditation est très importante dans la prise de décision. Seul un esprit clair et rationnel peut choisir judicieusement. Si vous travaillez sans discuter avec les collègues de travail vous pouvez dans les moments importants avoir de faux jugements, créant alors de grosses erreurs d’orientation.

Regardez comment ont fonctionné nos différents gouvernements. Aucune philosophie, peu d’esprit scientifique, une culture du droit les empêchant de prendre des décisions, les incitent à gérer au lieu de développer le pays. Les médias nationaux eux faisaient alors croire que développer était « Has Been » en censurant dès que l’on parlait développement. Ainsi la population croit que la morale n’existe pas parce qu’il n’y a que de la régression, ceci depuis les années 1970.

Pour que son entreprise soit productive il faut donc être plus moral que nos médias, plus philosophes que jamais. Il est possible que des enfants de maternelle apprennent à philosopher, comme le montre le film « Ce n’est qu’un début ». C’est donc l’éducation qui a été mise à mal en premier. Le système éducatif n’apprend pas aux élèves à philosopher et à méditer grâce à un apprentissage créatif, demandant des classes de 15 élèves maximum pour pouvoir orienter. La pédagogie Freinet est à ce propos la plus simple qui soit, mais surtout une des plus efficaces. Elle a été abandonnée dans les années 1960.

Pour être judicieux dans son entreprise, il peut être intéressant, quand on a un peu de temps, d’écrire en se disant « si ». Le repos par la méditation est très important. Les rêves doivent normalement aboutir à nous éveiller sur nos choix. Si on ne médite pas l’exercice est impossible. Si on n’écrit pas nos orientations, les rêves ne nous impliqueront pas dans notre vie. Nous en aurons même peur. Evitez à ce propos les faits divers, éveillant notre curiosité vers la mort.

Un esprit qui médite ne se laisse pas gagner par les émotions et peut devenir rationnel. Il ne s’agit pas d’être rationnel tout le temps, mais de comprendre ses émotions par la poésie écrite. Il est plus intéressant d’écrire des poèmes que de lire la première poésie publiée. Si vous voulez élever votre esprit vous pouvez ensuite lire du Schiller permettant de favoriser la créativité sur les limites de l’humain. La créativité est une des limites de l’humain des plus importantes, car elle nous sépare de l’animal.

Une entreprise sans pause perd beaucoup de temps dans sa politique. Supprimer les pauses sert surtout à diviser la population pour que la spéculation continue, afin de mettre en place le fascisme financier. Les intentions de la finance, maintenant divisée, sont de tuer une partie de la population afin de tout vendre. Cela a déjà été fait en Ukraine, puis en Grèce et à Chypre.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 36617

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSS2 Se perfectionner

Creative Commons License