{200,90}
Licence Creative Common by SA

Soyons des amateurs ! {id_article}

lundi 12 janvier 2015 par Matthieu GIROUX

Beaucoup nous disent « soyez des professionnels ! » sans nous donner les moyens de le devenir. Nous apprenons pour nous assurer de savoir dans notre travail, alors qu’il s’agit d’améliorer la société par le lien. Notre société passe son temps à associer.

Le "professionnel" français est cartésien. Il est censé épuré ce qu’il fait pour le rendre acceptable. Seulement l’enfant n’épure pas pour apprendre. Il veut comprendre pour pouvoir se souvenir. Or il n’y a rien de mieux que l’association d’idées pour comprendre. La dissociation et son épuration mènent au manque de compréhension.

Quand on crée, il ne s’agit pas de fournir un travail pour les autres, mais de satisfaire son esprit, sa nature. Notre esprit adore ce qu’il comprend et crée ensuite face à ce qui l’interroge. Même un travail de simplification nécessite une nouvelle explication, si son esprit le veut.

En effet, la performance c’est surtout anticiper. Anticiper nécessite d’aimer son travail pour avoir envie de l’améliorer, pour penser au travail dans ses rêves. Un professionnel performant ne peut le rester qu’en s’estimant, en aimant aussi son travail.

L’exemple du professionnel est montré comme quelqu’un qui sait. Seulement on ne montre aucunement la démarche qui a permis d’aboutir à cela, tout comme on ne montre aucunement à l’école ce qui permet exactement d’aboutir au travail demandé, la démarche des auteurs, leur esprit scientifique expérimentant.

Toute nouvelle démarche est inattendue. Mon livre sur l’écriture est une compréhension de l’apprentissage de l’écriture manuelle. Ce livre a permis notamment d’améliorer un journal parce que ses rédacteurs ne trouvaient pas comment expliquer simplement un message philosophique et scientifique. Mon livre a répondu à leurs attentes parce j’ai tâtonné longtemps pour simplifier en améliorant l’apprentissage écrit de l’écriture créative.
Beaucoup d’autres livres dits de "coaching" laissent beaucoup moins de liberté au lecteur, parce que ces livres ne tâtonnent pas pour améliorer. Ils créent des raccourcis en simplifiant. Cela créera des incompréhensions chez le lecteur. Or quelqu’un qui aide doit juste transmettre pour épanouir avec ce qu’il a écrit, afin que son disciple sache mieux.

L’écriture est une des richesses du travail manuel.

Toutes vous questions bêtes et idiotes peuvent soulever quelque chose de fondamental, à savoir ce manque de transmission et ce cloisonnement de l’humain. Alors écrivez ou créez dès que c’est possible. Discutez sur vos limites même si cela parait certain pour les autres. Comme cela vous gagnerez en assurance en améliorant vos limites. Nous pouvons tous être des chercheurs pour nous épanouir.

http://www.comment-ecrire.fr


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 47395

Site soutenant l'économie de travail... Un ami

     RSS fr RSS1 Réfléchir pour agir

Creative Commons License